La région d’Edmundston entre en confinement pour une période de 14 jours

FREDERICTON — La région d’Edmundston, au Nouveau-Brunswick, entre en grand confinement tandis que les responsables de la santé tentent de freiner la hausse des infections dans la région frontalière du Québec.

La médecin hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, a déclaré vendredi que le confinement de 14 jours débutait samedi à minuit.

Le nouveau décret de santé publique force la fermeture de toutes les entreprises non essentielles ainsi que des écoles et des espaces publics, y compris les patinoires extérieures et les pentes de ski.

La ministre de la Santé, Dorothy Shephard, a affirmé que tous les déplacements non essentiels seraient interdits à destination et en provenance d’Edmundston, qui borde le nord du Maine et la région du Bas-Saint-Laurent au Québec.

Le Nouveau-Brunswick a signalé vendredi 30 nouveaux cas de COVID-19 — dont 19 ont été recensés dans la région d’Edmundston.

Mme Russell a indiqué que les secteurs de Moncton, Saint-Jean et Fredericton resteraient au niveau d’alerte de pandémie rouge, tandis que ceux de Campbellton, Bathurst et Miramichi demeureraient au niveau orange inférieur.

Ailleurs au Canada atlantique

La Nouvelle-Écosse a signalé vendredi quatre nouveaux cas de COVID-19, tandis que les responsables de la santé ont affirmé que les résultats de deux tests effectués en décembre confirmaient deux cas d’un variant du nouveau coronavirus.

Le médecin-hygiéniste en chef, le Dr Robert Strang, a déclaré que l’un des cas avait été confirmé comme étant le variant d’abord observé au Royaume-Uni, tandis que l’autre avait été recensé comme étant le variant observé en Afrique du Sud.

M. Strang a indiqué que les deux cas étaient liés à des voyages internationaux et qu’il n’y avait aucune preuve de propagation dans la communauté dans l’un ou l’autre des cas.

La province compte actuellement 22 cas actifs du nouveau coronavirus.

Les responsables de la santé de Terre-Neuve-et-Labrador ont fait état d’un nouveau cas de COVID-19.

Les autorités ont indiqué qu’il concerne un homme ayant entre 20 et 39 ans et que son infection est liée à un voyage à l’international.

Il y a sept cas actifs signalés dans la province et une personne est hospitalisée en raison du virus.

Laisser un commentaire