La reine Élisabeth se rend en Écosse pour une semaine d’événements traditionnels

LONDRES — La reine Élisabeth II s’est rendue lundi à sa résidence officielle en Écosse pour lancer une semaine d’événements traditionnels, en commençant par une cérémonie au palais de Holyrood.

La monarque de 96 ans, qui a réduit ses apparitions publiques ces derniers mois en raison de problèmes persistants pour se déplacer, a participé à la «cérémonie des clés», à Édimbourg.

On lui a symboliquement offert les clés de la ville et elle a été accueillie dans son «ancien et héréditaire royaume d’Écosse». La tradition veut qu’elle les restitue en confiant leur garde aux élus de la ville.

Une Élisabeth souriante se tenait sur le parvis du palais, un membre de son entourage tenant un parapluie au-dessus de sa tête.

La reine a été rejointe par son plus jeune fils, le prince Édouard, et sa femme Sophie.

Elle doit assister mardi à une cérémonie militaire dans les jardins du palais. Le défilé militaire rendra hommage à son rôle de cheffe des forces armées britanniques.

La visite intervient trois semaines après le jubilé de platine, qui a marqué ses 70 ans sur le trône. Elle n’a fait que quelques apparitions pendant le week-end de quatre jours, les responsables affirmant qu’elle avait ressenti un certain «inconfort» lors de ces événements.

Le prince Charles, son fils et héritier du trône, a assumé un rôle public plus important ces derniers mois. Il participait également aux événements en Écosse avec d’autres membres de la famille royale.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.