La Russie se plaint que You Tube facilite la tâche des manifestants

MOSCOU — L’agence russe de surveillance des médias demande à Google d’empêcher sa filiale YouTube de laisser ses utilisateurs de montrer des images de manifestations non autorisées.

La décision de l’agence Roskomnadzor survient dans la foulée des manifestations qui se sont déroulées à Moscou pour protester contre l’exclusion de candidats d’opposition et indépendants aux élections visant à désigner les membres du conseil municipal de la capitale russe.

Plus de 200 personnes auraient été arrêtées samedi après que certains participants d’un rassemblement autorisé eurent décidé de défiler dans le coeur de Moscou.

L’agence Roskomnadzor dit s’être plainte auprès de Google au sujet d’organisations non spécifiées qui se serviraient des chaînes de You Tube pour annoncer des rassemblements non autorisés «comme ceux visant à perturber les élections».

L’agence a menacé Google en disant que si l’entreprise n’agissait pas, cela sera considéré comme une ingérence dans les affaires russes, ajoutant que la Russie pourra alors prendre des mesures de représailles.

Les plus populaires