La santé publique émet des consignes de santé sur les entrées sur la Côte-Nord

SEPT-ÎLES, Qc — Afin de protéger la population de la Côte-Nord de la transmission du coronavirus, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord met en place cette semaine un protocole de gestion des entrées dans la région. 

Avec l’Abitibi-Témiscamingue et le Nunavik, la Côte-Nord est l’une des trois seules régions du Québec qui demeurent au palier d’alerte jaune.  

Ainsi, pour réduire le risque d’introduction de la COVID-19, toute personne qui entre sur la Côte-Nord doit respecter un confinement préventif de sept jours et éviter les interactions sociales pendant 14 jours.  

Les personnes vivant sous un même toit sont invitées à respecter les mesures du confinement préventif, notamment de ne pas visiter les proches et les amis et de ne pas accueillir de visiteurs.   

Les jeunes qui fréquentent l’école ou la garderie doivent retourner immédiatement chez eux à la fin de la journée. Il en est de même pour les personnes qui ne peuvent faire du télétravail.  

Le CISSS de la Côte-Nord demande aussi d’éviter les endroits publics tels les centres commerciaux, les bars, les restaurants et les salles de spectacle, de même que les rassemblements incluant les sports d’équipe.   

Les gens sont aussi invités à limiter au maximum leurs interactions sociales lors de leurs déplacements.   

D’ouest en est, la région de la Côte-Nord comprend notamment les villes de Tadoussac, Les Escoumins, Forestville, Baie-Comeau, Godbout, Sept-Îles, Havre-Saint-Pierre et Natashquan, de même que les petites localités de la Basse-Côte-Nord, jusqu’à Blanc-Sablon.

Laisser un commentaire