Michigan: la sélection du jury commence au procès du Montréalais Amor Ftouhi

FLINT, Mich. — La sélection du jury a commencé, mardi, au procès d’Amor Ftouhi, un Montréalais accusé d’avoir poignardé un policier à l’aéroport de Flint, au Michigan, il y a un an et demi.

Amor Ftouhi a déjà plaidé non coupable aux trois chefs d’accusation portés contre lui — avoir perturbé la sécurité aéroportuaire, avoir commis un acte de terrorisme qui transcende les frontières, et avoir posé un acte de violence dans un aéroport international. Les deux premiers chefs sont passibles de la peine maximale de prison à vie, et le troisième de 20 ans d’emprisonnement.

À la mi-juin 2017, M. Ftouhi, originaire de la Tunisie mais résidant à Montréal, avait traversé de façon régulière la frontière à Champlain, dans l’État de New York.

Cinq jours plus tard, à 600 kilomètres de là, il aurait attaqué avec un couteau le lieutenant Jeff Neville, un policier de l’aéroport Bishop de Flint, au Michigan, en criant «Allahou Akbar» («Dieu est grand» en arabe), selon des témoins. L’agent Neville a survécu à l’agression.

L’accusé aurait alors fait allusion aux personnes tuées «en Syrie, en Irak et en Afghanistan», ajoutant que «nous allons tous mourir», selon la police fédérale américaine (FBI).

La sélection des jurés se poursuivra mercredi, en Cour fédérale à Flint, à environ 80 kilomètres au nord-ouest de Detroit.

Les plus populaires