La semaine de relâche scolaire est confirmée par le ministre Roberge

QUÉBEC — La semaine de relâche scolaire aura lieu comme prévu.

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, en a donné l’assurance mardi, en point de presse, en marge de la reprise des travaux parlementaires. 

Selon les régions, la semaine de répit scolaire a lieu soit la dernière semaine de février ou la première de mars.

Il s’est dit soucieux de respecter les conventions collectives et le calendrier scolaire, confirmant ainsi ce qu’avait déjà annoncé le premier ministre François Legault.

Des voix se faisaient entendre dernièrement pour réclamer qu’elle soit annulée, afin de ne pas inciter les familles à profiter de cette semaine pour se déplacer et ainsi contribuer à propager éventuellement le virus de la COVID-19.

Tout le monde aura besoin de cette pause-là, selon lui.

Le ministre s’est dit confiant par ailleurs de pouvoir éviter une grève des enseignants.

En début de semaine, les membres de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) ont voté à 73 % en faveur d’un vote de grève de cinq jours.

Laisser un commentaire