La septième vague de COVID-19 a atteint son apogée en Ontario

Le médecin-hygiéniste en chef de l’Ontario affirme que la septième vague de COVID-19 dans la province a atteint un sommet.

Le Dr Kieran Moore a expliqué que des indicateurs clés tels que les admissions à l’hôpital et le signalement des eaux usées COVID-19 sont en baisse.

Selon Santé publique Ontario, les taux de cas de COVID-19 ont diminué dans 22 des 34 unités de santé de l’Ontario pour la semaine se terminant le 30 juillet. De plus, le pourcentage de positivité a légèrement baissé d’une semaine à l’autre et le nombre d’admissions à l’hôpital est passé de 463 la semaine précédente à 306. 

Il y a eu 46 décès dus à la COVID-19 signalés pour la semaine se terminant le 30 juillet, contre 75 la semaine précédente.

Le Dr Moore prévoit que le risque global et l’impact sur le secteur de la santé continueront de diminuer jusqu’en août.

Il ajoute qu’une vague de COVID-19 à l’automne pourrait être moins grave qu’il l’aurait prédit il y a quelques mois, étant donné que tant de personnes ont été infectées par le variant Omicron, en plus de la protection procurée par le haut taux de vaccination et le fait qu’aucun nouveau variant n’ait encore émergé.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.