La sieste abaisserait la tension artérielle

MONTRÉAL — Une petite sieste abaisse la tension artérielle autant que plusieurs autres mesures, selon une étude réalisée par des chercheurs grecs.

Le cardiologue Manolis Kallistratos et ses collègues ont étudié 212 sujets dont la pression systolique moyenne était de 129,9 mmHg. Leur âge moyen était de 62 ans et tous présentaient des facteurs de risque comparables pour la maladie cardiaque, même s’il y avait plus de fumeurs dans le groupe à qui on a demandé de faire la sieste.

Le docteur Kallistratos a révélé, lors d’un congrès de l’American College of Cardiology, que la pression systolique moyenne des dormeurs sur 24 heures était inférieure de 5,3 mmHg à celle des autres.

De plus, leur pression moyenne était de 128,7/76,2 mmHg, comparativement à 134,5/95,5 mmHg pour ceux qui n’avaient pas siesté.

En comparaison, une modification de l’alimentation pour réduire la consommation de sel et d’alcool peut abaisser la pression artérielle de 3 à 5 mmHg. La réduction moyenne obtenue par la médication est de 5 mmHg.

Il n’y a pas de changements insignifiants quand vient le temps d’abaisser la pression artérielle: retrancher seulement 2 mmHg peut abaisser de 10 pour cent le risque de problèmes cardiovasculaires, comme une crise cardiaque.