La situation des incendies à Terre-Neuve s’améliore un peu

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — Les responsables de Terre-Neuve-et-Labrador ont déclaré que l’état d’urgence décrété le week-end dernier en raison des feux de forêt qui faisaient rage dans le centre de la province prendrait fin samedi.

Le comportement des feux de forêt, la qualité de l’air et les conditions météorologiques étaient tous suffisamment encourageants pour appuyer la décision, a déclaré vendredi le ministère de la Justice et de la Sécurité publique dans un communiqué de presse.

«Les prévisions actuelles montrent des conditions météorologiques favorables et continuent d’évoluer dans une direction positive», a indiqué le département.

L’état d’urgence dans les villes de Grand Falls-Windsor, Bishop’s Falls et Botwood, au centre de Terre-Neuve, et dans la zone sud de la péninsule de Connaigre, prendra fin samedi à 0h01.

Deux incendies près de Grand Falls-Windsor et de la route voisine de Bay d’Espoir brûlent depuis près de trois semaines. Ils ont été déclenchés le 24 juillet par la foudre pendant des températures chaudes et sèches. Vendredi, leur superficie totale estimée se maintenait à un peu plus de 228 kilomètres carrés.

Les incendies ont causé des arrêts intermittents sur l’autoroute de la Baie d’Espoir. Les autorités ont annoncé l’état d’urgence le week-end dernier.

Le premier ministre Andrew Furey déclarait jeudi soir dans une vidéo sur les réseaux sociaux que les conditions — pluie, vent et qualité de l’air — avaient toutes été favorables récemment.

Il avait alors déclaré que le risque d’évacuation demeurait faible pour les villes de Grand Falls-Windsor et de Bishop’s Falls, et que les patients qui avaient été déplacés des établissements de santé de la région étaient maintenant ramenés dans leur chambre.

Les responsables provinciaux ont indiqué vendredi dans un communiqué qu’en raison de l’amélioration de la situation, la Croix-Rouge canadienne fermait son refuge à Deer Lake, dans l’ouest de l’île. Les évacués qui se trouvent au refuge seront ramenés chez eux.

Justin Boudreau, météorologue à Environnement et Changement climatique Canada à Gander, Terre-Neuve, a déclaré vendredi que les prévisions pour le week-end dans la région annonçaient de la pluie, des températures fraîches et même du brouillard. En d’autres termes, il s’agit d’une bonne prévision pour ceux qui luttent contre les incendies dans le centre de Terre-Neuve.

«Si ces conditions se maintiennent, c’est une raison d’être prudemment optimiste», a commenté le météorologue en entrevue.

M. Boudreau a déclaré que les vents étaient faibles vendredi et que la qualité de l’air était bonne, ajoutant que le brouillard pourrait arriver dans la région plus tard dans la journée. Il y avait un risque de pluie dans la région samedi, avec de grosses averses prévues dimanche.

Il y avait un peu de fumée dans l’air vendredi matin, a indiqué M. Boudreau, mais les conditions atmosphériques ont été bonnes ces derniers jours.

«Si nous devions avoir des conditions extrêmement sèches, je suis sûr que (le feu) se rallumerait à nouveau», a-t-il déclaré. «Dans l’état actuel des choses, nous n’envisageons pas de périodes prolongées sans pluie, ou du moins sans pluie autour de la zone. C’est une raison d’être optimiste.»

Le premier ministre Furey a prévenu que malgré les conditions météorologiques plus favorables, les incendies de forêt constituaient toujours une menace dans l’île.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.