La sixième ronde de négociations de l’ALÉNA, à Montréal, est prolongée

WASHINGTON — La prochaine ronde de négociations pour le renouvellement de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), à Montréal, durera plus longtemps que prévu.

Cette sixième ronde devait à l’origine se dérouler du mardi 23 au dimanche 28 janvier; elle commencera finalement deux jours plus tôt, le dimanche 21, et devrait se conclure une journée plus tard que prévu.

La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire mexicain à l’Économie, Ildefonso Guajardo, seront à Montréal pour la clôture de cette ronde, le 29 janvier.

La pression est grande, à ce stade-ci des négociations, pour annoncer des déblocages substantiels. L’échéancier actuel des pourparlers prévoit que les discussions doivent prendre fin en mars, alors que le Mexique se lancera dans une campagne électorale pour la présidentielle de juillet.

Par ailleurs, les Américains auront ensuite les yeux tournés vers les élections de mi-mandat de novembre.

Signe, d’ailleurs, que l’ALÉNA s’invitera dans la politique partisane: le candidat à la présidentielle mexicaine pour le parti au pouvoir, José Antonio Meade, a prévenu sur Twitter jeudi que le Mexique ne versera jamais un sou pour le mur que le président américain a promis d’ériger à la frontière.

Donald Trump a déjà indiqué que ce mur serait construit grâce aux bénéfices tirés d’un ALÉNA revu et corrigé.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie