La South Lawn et le Rose Garden ont besoin de réparations après la convention

WASHINGTON — Deux des endroits les plus connus de la Maison-Blanche, la roseraie (le Rose Garden) et la pelouse qui fait face au Sud (la South Lawn) ont un besoin urgent de réparations depuis que le président Donald Trump les a utilisés pour mettre en scène la convention nationale républicaine.

La roseraie ressemblerait maintenant à une mare de boue et la pelouse serait recouverte de taches brunâtres.

«La tourbe est remplacée sans frais pour les contribuables. De plus, nous procédons à d’autres travaux d’infrastructure prévus du côté sud», a dit un porte-parole de la Maison-Blanche, Judd Deere.

Il a ajouté que les travaux devraient avoir été complétés mercredi ou jeudi, si la météo le permet.

Le coût des travaux est épongé par la campagne de réélection du président.

Les dommages ont été causés quand M. Trump a fait fi de normes anciennes qui séparent gouvernance et campagne, quand il a utilisé la Maison-Blanche pour mettre en scène un événement politique partisan.

Lors de la convention, la première dame Melania Trump a prononcé son discours dans une roseraie récemment remise à neuf et le président a formellement accepté l’investiture de son parti devant plus d’un millier de personnes entassées sur la «South Lawn» malgré la pandémie.

Le Comité national républicain et des responsables de la Maison-Blanche n’ont pas répondu à des questions concernant les dégâts.

La Maison-Blanche a souligné qu’il n’est pas inhabituel de remplacer de la tourbe après des événements, dont la chasse aux oeufs de Pâques annuelle ou des visites d’État, surtout si cela se produit après une pluie abondante.

Le président a prononcé son discours d’acceptation de l’investiture lors du dernier soir de la convention devant quelque 1500 personnes, selon les organisateurs. Une vaste scène et des écrans géants avaient notamment été installés sur la pelouse, devant le monument de Washington. Un spectacle de feux d’artifice élaboré a couronné le tout.

Pour sa part, la première dame avait pris la parole dans une roseraie d’où on avait tout récemment retiré des arbres, et où on avait ajouté un sentier large d’un mètre et apporté d’autres améliorations. Les travaux avaient été payés par des fonds privés et autorisés par le Comité pour la préservation de la Maison-Blanche.

Des responsables ont souligné que l’événement a eu lieu immédiatement après les rénovations et immédiatement après une pluie intense, et que la nouvelle tourbe était donc encore peut-être fragile. Le jour de son discours, du gazon artificiel a été placé sur la pelouse de la roseraie pour cacher la boue.

Depuis la convention, la Maison-Blanche évite d’utiliser la roseraie et la «South Lawn» pour des événements publics. La conférence de presse de la fête du Travail a été organisée dans un endroit inhabituel et le président est parti en voiture pour la base d’Andrews, au lieu de monter à bord de l’hélicoptère qui se pose normalement sur la pelouse.

Jill Colvin, The Associated Press




Laisser un commentaire