La SQ démantèle un réseau d’arnaques amoureuses: 12 arrestations

La Sûreté du Québec (SQ) a procédé, mardi, au démantèlement d’un vaste réseau d’arnaques amoureuses dans lequel 15 suspects seraient impliqués.

Dans un communiqué publié en soirée, la SQ confirme que sur les 15 personnes visées, neuf ont été arrêtées, dont trois ont comparu en cour. Six autres personnes doivent encore être rencontrées par les enquêteurs au sujet de leur implication dans ce qui est décrit comme un stratagème de fraude.

Le réseau aurait des liens dans les régions de Québec, de Montréal et de l’Outaouais.

Parmi ceux qui auraient été arrêtés figurent «la tête dirigeante de ce réseau et deux de ses complices, soit Sogli Espoir Kouassi, Akissi Christelle Semon et Yapo Landry N’Cho».

Selon l’enquête de la SQ, ces individus dirigeaient un réseau d’arnaques amoureuses depuis quelques années et les victimes étaient «des personnes vulnérables, pour la plupart âgées» qui étaient repérées sur des sites de rencontre et les réseaux sociaux.

Une cinquantaine de victimes ont été arnaquées par ces fraudeurs, qui ont amassé une somme totale de 2,3 M$ selon la police.

Les suspects devraient comparaître par vidéoconférence mardi afin de faire face à des accusations de fraude ou de recel, selon leur degré d’implication dans ce dossier.

La SQ affirme que l’opération policière qui a mené au démantèlement du réseau a été est réalisée en collaboration avec Revenu Québec, l’Agence du revenu du Canada, le Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE) et les autorités policières de la Côte d’Ivoire.

La médiatisation de l’opération policière aurait également permis aux policiers de recueillir d’autres témoignages de personnes disant avoir été victimes de ce type de fraude.

Laisser un commentaire