La gare Union mise en confinement à la suite d’une fusillade à Toronto

TORONTO — Le Service de police de Toronto a temporairement mis en confinement la gare Union, samedi soir, à la suite d’une fusillade qui a fait un mort.

L’officier de service Paul Krawczyk a expliqué que les patrouilleurs avaient répondu à de nombreux signalements concernant une fusillade aux alentours de la gare très achalandée du centre-ville vers 19h30, peu après la fin du match des Blue Jays au Rogers Centre.

L’un des deux suspects identifiés aurait été aperçu alors qu’il tentait de fuir à bord d’un train en direction sud. La gare a été mise en confinement lorsque le deuxième suspect a été vu en train de se diriger à son tour vers la gare.

Paul Krawczyk a indiqué qu’aucun suspect n’avait été arrêté, mais il dit croire que la victime était ciblée dans cette affaire et qu’il n’y a pas de danger pour la population.

Le service de train et d’autobus a pu reprendre à la gare Union en fin de soirée.

L’officier Krawczyk dit ne pas avoir de détails à fournir au sujet de la victime ni de description des suspects, mais il invite toute personne détenant de l’information en lien avec cette affaire à communiquer avec les policiers.

Plus tôt en soirée, samedi, les autorités policières avaient annoncé la mise en confinement de la gare dans un message publié sur Twitter.

On y mentionnait que des tirs avaient été rapportés à l’intersection de la rue York et du boulevard Bremner, où se trouve la gare de transport collectif très achalandée.

À ce moment, l’homme rapporté blessé se trouvait dans un état critique. Il aurait plus tard succombé à ses blessures.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.