La statue de Terry Fox sur la colline du Parlement à Ottawa devra être déplacée

OTTAWA — La statue de Terry Fox érigée en face de la colline du Parlement, à Ottawa, devra être délocalisée pour faire place à un nouvel édifice qui abritera des bureaux pour les députés et les sénateurs.

Le nouvel édifice, rectangulaire, avec des clins d’œil à l’architecture néoclassique du Parlement en face, aura des fenêtres aux cadres de cuivre, une référence aux toits en cuivre vert des édifices parlementaires existants.

Le nouveau complexe parlementaire comprendra 11 bâtiments et 150 bureaux; il coûtera environ 430 millions $. Mais la construction de cet «îlot 2», au coeur de la Cité parlementaire, ne commencera pas avant 18 à 24 mois, a indiqué lundi la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Filomena Tassi. 

En annonçant la conception retenue pour l’«îlot 2», la ministre Tassi a indiqué lundi dans un communiqué que le réaménagement «va permettre de transformer cet ensemble d’édifices vieillissants en des locaux modernes, inclusifs, durables, sécuritaires et accessibles pour le Parlement du Canada». 

Deux des 11 bâtiments de cet «îlot 2», et un espace intercalaire entre eux, seront aménagés en un espace pour les peuples autochtones. Son achèvement transformera la zone faisant face à la Colline en «Place du Parlement», indique le gouvernement.

Le concours architectural pour le réaménagement de l’«îlot 2» a été remporté par l’équipe formée de Zeidler Architecture, de Toronto, et de David Chipperfield Architects, de Londres. Selon le gouvernement, l’équipe de conception «est soutenue par des sous-experts-conseils hautement spécialisés, notamment dans les domaines du patrimoine et des questions autochtones». 

Richard Marks, directeur de la firme David Chipperfield Architects, a déclaré que la conception était similaire à celle de Portcullis House, un bâtiment parlementaire relativement nouveau à Londres, qui possède également un atrium lumineux.

Portcullis House, comme le bâtiment central de l’îlot 2, comprend des bureaux donnant sur l’atrium et des cadres de fenêtres distinctifs, qui sont noirs plutôt que les cadres en cuivre vert envisagés à Ottawa. 

Le concours international de conception architecturale pour l’îlot 2, supervisé par l’Institut royal d’architecture du Canada, avait été lancé au printemps 2021. À l’automne dernier, un jury indépendant a évalué 11 concepts et a sélectionné les six meilleurs. Selon le ministère des Services publics et de l’Approvisionnement, toutes les équipes d’architectes qui ont participé au concours comptaient au moins un partenaire canadien.

Les six concurrents finalistes ont ensuite peaufiné leur concept, puis les ont présentés au jury et au public le 11 avril dernier. Le jury a délibéré puis a présenté ses trois ultimes finalistes au ministère des Services publics et de l’Approvisionnement.

Terry Fox est devenu un héros national après avoir couru à travers le Canada afin d’amasser des fonds pour la recherche sur le cancer, après avoir été amputé d’une jambe à cause de cette maladie. La famille de Terry Fox sera consultée sur un nouvel emplacement approprié pour sa statue.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.