La Suisse interdit l’importation des produits dérivés du phoque

BERLIN – La Suisse a interdit vendredi l’importation de la majorité des produits dérivés du phoque, de manière à aligner ses règles sur celles de l’Union européenne.

Le Conseil fédéral a interdit l’importation de produits comme le petit lard, les organes, la fourrure et les peaux à compter du 1er avril.

Certaines exemptions sont consenties en ce qui concerne la chasse traditionnelle des Inuits ou d’autres autochtones, et les voyageurs pourront toujours ramener de tels produits à des fins personnelles.

Un communiqué du gouvernement explique que les importations suisses de produits dérivés du phoque sont «déjà minimes» et que les nouvelles règles n’auront probablement pas un grand impact pratique.

La Suisse n’est pas membre de l’Union européenne, mais elle entretient des relations étroites avec le bloc de 28 pays qui l’encercle de tous les côtés.