La survie des baleines noires dépendrait de l’arrêt de la pêche avec des cordages

HALIFAX — Un documentaire appelle à repenser la façon de pêcher le homard en Nouvelle-Angleterre et dans le Canada atlantique, dans l’optique de protéger l’espèce en danger des baleines noires de l’Atlantique Nord.

Le journaliste du Boston Globe et documentariste David Abel, en collaboration avec le producteur Andy Laub, partagent ce point de vue dans le film «Entangled», en première au Canada cette semaine.

Le documentaire note que les eaux dans le nord-est de l’Atlantique se réchauffent de plus en plus, amenant les baleines dans une trajectoire de collision avec les équipements des pêcheurs de crabe et de homard.

Les lourdes lignes de pêche qui déchirent les corps des baleines peuvent provoquer leur mort de façon très lente, parfois jusqu’à six mois.

Dans une entrevue, M. Abel affirme qu’une des solutions les plus prometteuses à ce problème serait des avancements technologiques dans les équipements de pêche.

Le documentaire inclut un nombre de scientifiques qui avancent que la pêche sans cordages doit être encouragée dès que possible par le gouvernement.

La position du chalut pourrait être identifiée avec des signaux acoustiques et diverses technologies qui servent à lever les trappes du fond de l’océan.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.