La tante d’Alan Kurdi, l’enfant syrien mort sur une plage, publiera un livre

TORONTO – La tante d’Alan Kurdi, cet enfant syrien mort sur une plage de la Turquie dont la photo a fait le tour du monde, publiera prochainement ses mémoires.

Tima Kurdi, qui est devenue malgré elle un symbole de la crise migratoire en Syrie, partagera son histoire personnelle dans un livre intitulé «The Boy on the Beach: A Syrian Family’s Story of Love, Loss, and Hope During the Global Refugee Crisis» (traduction libre: «Le garçon sur la plage: l’histoire d’amour, de pertes et d’espoir d’une famille syrienne pendant la crise mondiale des réfugiés»).

L’ouvrage en anglais, publié par Simon & Schuster Canada, devrait paraître au printemps 2018.

La photo poignante du jeune Alan Kurdi, couché sur une plage turque, visage sur le sable, en 2015, avait suscité la consternation un peu partout dans le monde face à la situation désespérée des réfugiés fuyant la guerre en Syrie.

Tima Kurdi, qui vit à Coquitlam, en Colombie-Britannique, s’est alors retrouvée sous les projecteurs des médias et est devenue un visage public de la tragédie familiale.

Elle a ensuite parrainé son frère Mohammed Kurdi — l’oncle du petit Alan —, qui est arrivé au Canada l’an dernier.

Le livre retracera le parcours de Mme Kurdi de la Syrie jusqu’au Canada.

«J’espère que ce livre sera inspirant, qu’il nous rassemblera et qu’il nous rendra plus forts, remplis d’amour, de compassion et d’espoir», a-t-elle affirmé dans une déclaration écrite, mercredi.