La tempête Arthur qui remonte l’Atlantique épargnera l’est du Canada

MIAMI — Le Centre national des ouragans des États-Unis prévient que la tempête tropicale Arthur, qui longe cette semaine la côte de l’Atlantique, provoquera la formation de vagues dangereuses près des plages.

La tempête devrait toutefois épargner l’est du Canada. Après s’être formée au large de la Floride, elle doit longer la côte jusqu’à Cape Hatteras, en Caroline du Nord, avant de bifurquer vers l’est dans l’Atlantique.

Lundi matin, la tempête était soufflée par des vents d’environ 90 kilomètres à l’heure au large de la frontière entre la Caroline du Sud et la Caroline du Nord. 

Elle pourrait frapper les Bermudes tôt, jeudi, mais d’ici là, les vents ne devraient pas prendre beaucoup de force.