La tempête Fiona a fait disparaître des dunes à l’Île-du-Prince-Édouard

DALVAY BY THE SEA, Î.-P.-É. — Parcs Canada qualifie de «choquante» l’ampleur de l’érosion des dunes sur les plages du parc national de l’Île-du-Prince-Édouard en raison de la tempête post-tropicale Fiona.

Jennifer Stewart, de Parcs Canada à l’Île-du-Prince-Édouard, dit que dans des endroits comme Dalvay Beach, la perte de dunes de sable depuis la tempête a complètement changé le paysage.

Mme Stewart affirme que le système de dunes de Dalvay a maintenant complètement disparu et que la route près de la plage s’érode également.

La tempête post-tropicale a fait des ravages sur une large bande du Canada atlantique, s’étendant de l’est de la Nouvelle-Écosse jusqu’au Cap-Breton, à l’Île-du-Prince-Édouard et dans le sud-ouest de Terre-Neuve.

Mme Stewart, qui travaille au parc national de l’Île-du-Prince-Édouard depuis 2000, soutient que Fiona a causé la plus grave érosion côtière qu’elle ait vue dans sa carrière.

Elle dit que la perte de dunes est troublante, car celles-ci protègent les plages de l’impact des tempêtes.

Cette dépêche a été produite avec l’aide financière des Bourses de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.