La tempête tropicale Elsa cause au moins trois morts

PORT-AU-PRINCE, Haïti — La tempête tropicale Elsa a frappé samedi les côtes sud d’Haïti et de la République dominicaine, abattant des arbres et soufflant des toits alors qu’elle traversait les Caraïbes, tuant au moins trois personnes.

En fin de soirée, l’épicentre de la tempête était à environ 280 kilomètres à l’est-sud-est de Montego Bay, en Jamaïque, et filait vers l’ouest-nord-ouest à 28 km/h.

Il y avait des vents maximums soutenus de 100 km/h alors que la tempête tropicale, qui était un ouragan de catégorie 1 plus tôt samedi, s’est affaiblie dans son approche d’Hispaniola et de Cuba, selon le National Hurricane Center de Miami.

La tempête devrait ensuite frapper Cuba sur un chemin qui la mènerait à la Floride, certains modèles montrent qu’elle tournerait dans le golfe ou le long de la côte atlantique.

Une veille de tempête tropicale était en vigueur pour les Keys de la Floride, de Craig Key vers l’ouest jusqu’à Dry Tortugas.

Pendant ce temps, le gouverneur Ron DeSantis a déclaré l’état d’urgence dans 15 comtés de Floride, y compris dans le comté de Miami-Dade, où l’immeuble en copropriété s’est effondré la semaine dernière.

Un décès a été signalé à Sainte-Lucie, selon l’Agence caribéenne de gestion des urgences en cas de catastrophe.

Par ailleurs, un garçon de 15 ans et une femme de 75 ans sont morts samedi dans des événements distincts en République dominicaine après que des murs se soient effondrés sur eux, selon un communiqué du Centre des opérations d’urgence.

Les décès surviennent un jour après qu’Elsa a causé des dégâts étendus dans plusieurs îles des Caraïbes orientales alors qu’elle était un ouragan de catégorie 1, le premier de la saison atlantique.

La Barbade est parmi les plus durement touchées, où plus de 1 100 personnes ont signalé des maisons endommagées, dont 62 maisons qui se sont complètement effondrées alors que le gouvernement a promis de trouver et de financer des logements temporaires pour éviter de regrouper les personnes dans des abris en raison de la pandémie.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.