La tempête tropicale Nicole jette des maisons à la mer

VERO BEACH, Fla. — La tempête tropicale Nicole a projeté plusieurs maisons dans l’océan Atlantique jeudi.

Elle menaçait aussi de hautes tours d’appartements en copropriété divise, là où l’ouragan Ian a emporté des ouvrages longitudinaux et d’autres protections il y a à peine quelques semaines.

«Plusieurs maisons côtières de Wilbur-by-the-Sea se sont effondrées et de nombreuses autres propriétés sont en danger», a prévenu sur les réseaux sociaux Mike Chitwood, le shérif du comté de Volusia.

Dans la région de Daytona Beach, tous les ponts qui mènent vers la plage ont été fermés, sauf pour le personnel essentiel, et un couvre-feu est en vigueur, a-t-il dit.

À Daytona Beach Shores, plusieurs tours d’habitation le long de la plage dévastée par l’ouragan Ian avaient été évacuées avant l’arrivée de Nicole puisque leur ouvrage longitudinal s’est effondré.

La tempête tropicale Nicole recouvre presque la totalité de la Floride, en plus de toucher la Géorgie et les Carolines. Dans certaines directions, des vents ayant la puissance d’une tempête tropicale sont ressentis à environ 720 kilomètres du centre.

Les responsables avaient prévenu que l’onde de tempête de Nicole pourrait éroder encore davantage des plages frappées par l’ouragan Ian en septembre.

Nicole avait touché terre près de Vero Beach en tant qu’ouragan de catégorie 1 très tôt jeudi matin. Les autorités avaient fermé des aéroports et des parcs d’attractions, en plus d’ordonner des évacuations dans des zones englobant notamment le domaine Mar-a-Lago de l’ancien président Donald Trump.

En milieu d’avant-midi jeudi, les vents de Nicole soufflaient à 85 kilomètres/heure. La tempête se trouvait entre Tampa et Orlando, et elle glissait vers l’ouest-nord-ouest à environ 25 kilomètres/heure.

Nicole pourrait déverser jusqu’à 15 centimètres de pluie sur les monts Blue Ridge d’ici à vendredi. Des crues et des inondations sont possibles. Des précipitations abondantes sont prévues d’ici à samedi dans l’est de la vallée de l’Ohio, dans la région Mid-Atlantic et en Nouvelle-Angleterre.

Nicole s’était transformée en ouragan mercredi soir avant de frapper les Bahamas. Il s’agit seulement du troisième ouragan à balayer la Floride en novembre depuis que des données ont commencé à être compilées en 1853.

Une déclaration d’urgence était en vigueur dans 45 des 67 comtés de la Floride.

Le gouverneur Ron DeSantis a indiqué jeudi que quelque 335 000 clients sont privés d’électricité à Tallahassee, soit environ 3 % du total de l’État.

Une vingtaine de conseils scolaires ont décidé de fermer leurs portes et 15 refuges d’urgence étaient à la disposition de la population le long de la côte Est de la Floride.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.