La transmission asymptomatique serait rare, selon l’OMS

MONTRÉAL — La transmission du virus SRAS-CoV-2 par un patient asymptomatique semble plutôt rare, selon une dirigeante de l’Organisation mondiale de la Santé.

La docteure Maria Van Kerkhove, une spécialiste des maladies infectieuses, a indiqué que les données actuellement disponibles portent à croire qu’il est rare qu’une personne asymptomatique en infecte une autre, rapporte le site Medscape.

La docteure Van Kerkhove a toutefois reconnu qu’il peut être difficile de distinguer les individus asymptomatiques des individus présymptomatiques ou encore de ceux qui ne présentent que des symptômes bénins.

Un peu plus tôt, des chercheurs californiens avaient écrit dans le journal médical «Annals of Internal Medicine» que jusqu’à 45 % des personnes infectées pourraient être asymptomatiques.

Laisser un commentaire