La Ville de Longueuil a été victime d’une cyberattaque

La Ville de Longueuil a fait savoir, mercredi, que son réseau informatique avait été récemment victime d’une cyberattaque par courriel.

C’est un virus qui provenait d’un courriel externe, reçu jeudi dernier, qui en est responsable.

Interrogée, la Ville a fait savoir que les attaques provenaient de l’étranger et qu’il n’y avait eu aucun vol de données.

Aucun employé de la Ville ne semble avoir été impliqué dans cette cyberattaque. «Toutes les évidences démontrent que les attaques proviennent de l’étranger», a répondu la Ville.

La Ville de Longueuil affirme avoir réussi à maintenir l’ensemble des services aux citoyens. «À l’exception d’internet, il n’y a pas eu d’interruption des services», a-t-elle relaté. La municipalité ne rapporte «aucune difficulté» non plus dans ses relations avec les citoyens dans ce contexte. «Tous les services aux citoyens ont été livrés de façon normale: 311, 911, services en ligne et comptoir.»

Elle a assuré qu’aucune fuite de renseignements personnels n’a eu lieu ni perte de données, ni pour les citoyens, ni pour les employés de la Ville.

Dès qu’elle s’est aperçue de l’attaque, elle a pu bloquer l’accès à l’internet aux postes de travail de tous les employés afin de contenir la propagation du virus. La réactivation de cet accès ne sera possible que lorsque toutes les traces du virus auront été éliminées.

Le travail des employés ne semble pas avoir été affecté non plus, ni pour les réseaux internes ni pour la paie. «Non, mis à part quelques inconvénients découlant des restrictions pour l’utilisation d’internet», a répondu la Ville.

La Ville de Longueuil a dû faire appel à une firme de consultants externes afin d’analyser les réseaux et vérifier l’état de chaque ordinateur. Et elle compte garder ces consultants «pendant le temps qu’il sera nécessaire». Ils en étaient mercredi à leur sixième journée de travail.

La Ville a dit prendre très au sérieux la situation. «Toutes les mesures sont prises pour rétablir la situation et s’assurer que les risques sont écartés.» Elle a aussi dit avoir «agi rapidement pour enrayer les menaces et ainsi garantir les services aux citoyens, tout en assurant la sécurité de leurs données».

Elle doit faire le point sur l’évolution de la situation au cours des prochains jours.