La Ville de Mercier imposera le port du masque à l’intérieur des lieux publics

MONTRÉAL — La Ville de Mercier, en Montérégie, annonce qu’elle imposera le port du masque ou du couvre-visage dans tous les lieux publics intérieurs à partir du 15 juillet.

La modification réglementaire devrait être adoptée lors de la prochaine séance ordinaire du conseil municipal de Mercier, mardi. 

Une campagne d’information, notamment auprès des commerçants, sera aussi lancée la semaine prochaine.

Dans un communiqué de presse publié tôt samedi matin, la mairesse de Mercier, Lise Michaud, explique cette décision par les «récents avis de la Direction de santé publique, qui recommandent fortement le port du couvre-visage dans les lieux publics intérieurs».

En conférence de presse vendredi à Gatineau, le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, a confirmé que deux fêtes dans des résidences privées de la Montérégie, qui se sont poursuivies dans un bar, sont à l’origine d’au moins 80 cas confirmés de la COVID-19.

«Ce sont une série de personnes qui se connaissent, plus ou moins, qui se sont retrouvées le soir Saint-Jean dans deux partys dans des résidences privées et une partie de ces gens-là sont allés dans un bar. Ces gens ont été contaminés dans les partys. Ils n’avaient pas de symptômes ou des symptômes légers et sont allés dans le bar», a précisé le Dr. Arruda.

Il a aussi reconnu que les travailleurs de la santé publique travaillaient d’arrache-pied pour trouver toutes les personnes qui ont été en contact avec les gens qui ont participé à ces deux fêtes, invitant d’ailleurs ces personnes à collaborer avec la santé publique.

«J’invite les jeunes qui sont allés à ces partys à dire la vérité. Notre objectif à la santé publique ce n’est pas de pénaliser des personnes. Notre objectif, c’est d’enquêter pour dire aux personnes avec qui elles sont entrées en contact que peut-être elles vont avoir la maladie. On veut leur offrir le dépistage et empêcher que ces 80 personnes deviennent 160 personnes, 320, 640, 1200, parce que c’est comme ça que ça se passe. Chaque cas en infecte un autre puis un autre et un autre, et là-dedans ça peut être ta grand-mère qui décède», a affirmé Horacio Arruda.

De son côté, la Ville de Mercier prévient sa population que le port du masque ou du couvre-visage à l’intérieur, dans les lieux publics, «ne diminue en rien l’importance de respecter les consignes sanitaires et de distanciation».

«Il faut se rappeler que la plus récente éclosion dans notre région est due à une fête privée. Il est donc important de ne pas relâcher la vigilance, même lorsque nous demeurons à la maison », a affirmé la mairesse de Mercier, Lise Michaud.

Laisser un commentaire
Les plus populaires