La Ville de Montréal hausse les amendes pour infractions au stationnement

MONTRÉAL — La Ville de Montréal haussera comme promis le montant des amendes pour infractions aux règlements sur le stationnement et la circulation, qui n’avaient pas bougé depuis 2009.

Le montant des contraventions pour stationnement dans un espace réservé aux personnes à mobilité réduite sera ainsi doublé, pour atteindre 300 $. Le stationnement en double file et le stationnement gênant coûteront 20 $ de plus, à 60 $.

La contravention «de base» pour infraction aux règles de stationnement sera de 62 $, tous frais inclus, comparativement à 30 $ à Toronto, 68 $ à Calgary et 100 $ à Vancouver, selon des données de la Ville de Montréal.

Ces hausses devraient être adoptées à la séance du conseil municipal d’avril. 

L’administration municipale de Valérie Plante soutient que ces mesures visent à améliorer la fluidité de la circulation et la sécurité dans la métropole.

L’organisme Moelle épinière et motricité Québec (MÉMO-Qc) se réjouit de la décision de doubler les contraventions pour stationnement ou immobilisation dans une zone réservée aux personnes handicapées. «MÉMO-Qc souhaite aussi que le conseil municipal se prononce unanimement sur cet aspect de la décision de l’administration Plante afin d’envoyer ainsi un message clair à la population sur l’importance de respecter ces espaces réservés aux personnes en situation de handicap.» MÉMO-Qc demande également aux autres municipalités du Québec d’emboîter le pas à Montréal.

L’opposition, quant à elle, estime qu’il s’agit d’une «taxe déguisée» qui illustre bien, par ailleurs, l’obsession antivoitures de Projet Montréal.

La Ville de Montréal a annoncé plus tôt cette année qu’elle comptait récolter environ 12 millions $ de plus au chapitre des contraventions, même si l’administration Plante a décrété la fin des «quotas de contraventions» imposés aux policiers.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie