La Ville de Québec interrompt ses placements publicitaires sur Facebook

QUÉBEC — La Ville de Québec annonce à son tour qu’elle a interrompu lundi ses placements publicitaires sur la plateforme Facebook, jusqu’à nouvel ordre.

Cette décision inclut également les placements réalisés par l’Office du tourisme de Québec (OTQ) et les instances de sécurité publique telles que les services de police et de lutte aux incendies.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, dénonce à son tour le manque d’encadrement du réseau social envers les messages haineux et racistes. Il invite l’ensemble des municipalités à faire de même.

Vendredi dernier, le gouvernement du Québec a annoncé la suspension de ses achats de publicités sur Facebook pour tout le mois de juillet. Cette décision s’applique à tous ses ministères et aux organismes gouvernementaux.

Plusieurs institutions financières et des entreprises québécoises se sont jointes à l’initiative en cessant tout placement publicitaire sur Facebook en juillet, telles que la Banque Nationale, le Mouvement Desjardins et la Banque Laurentienne.

Ailleurs au Canada, les cinq plus grandes banques, la Scotia, la Royale, la CIBC, la TD et la Banque de Montréal, ainsi que des marques comme Lululemon et MEC, ont aussi déjà fait savoir qu’elles cesseraient temporairement de faire de la publicité sur Facebook.

Le mouvement aurait rejoint dans le monde plus de 500 organisations et multinationales qui réclament un contrôle plus strict des contenus racistes et haineux.

Laisser un commentaire
Les plus populaires