La Ville de Saint-Jean au Nouveau-Brunswick est victime d’une cyberattaque

SAINT-JEAN, N.-B. — La Ville de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, a été forcée de débrancher ses systèmes informatiques après avoir été victime de ce qui est décrit comme une «importante» cyberattaque.

Dans un message publié sur Facebook, la Ville de Saint-Jean tient à rassurer la population en indiquant que le service d’urgence 911 fonctionne toujours. Toutefois, de nombreux autres services en ligne ont dû être interrompus.

C’est le cas notamment des systèmes de paiement en ligne, de l’accès aux courriels et du service à la clientèle en ligne. Il n’est pas clair si les pirates ont cherché à subtiliser des données dans cette cyberattaque.

«Nous ne savons pas encore si des renseignements personnels stockés dans nos réseaux ont été compromis. Par mesure de précaution, nous recommandons que les utilisateurs de nos systèmes vérifient régulièrement leurs relevés bancaires et leurs relevés de cartes de crédit pour détecter toute activité suspecte», peut-on lire sur la page Facebook de la municipalité. 

La déclaration mentionne que des efforts coordonnés avec les gouvernements provincial et fédéral sont déployés pour «éradiquer le virus» et rétablir les services.

D’ici là, la Ville de Saint-Jean n’acceptera aucun paiement pour ses services, que ce soit pour les factures d’eau ou même les contraventions. Aucuns frais de retard ne seront imposés.

Malgré les complications provoquées par la situation, la majorité des opérations régulières de la municipalité sont maintenues.

Laisser un commentaire