La Virginie veut retirer une statue de Lee et récupérer une capsule témoin

RICHMOND, Va. — S’il obtient le feu vert des tribunaux, l’État de la Virginie retirera une gigantesque statue du général sudiste Robert E. Lee dans la ville de Richmond et en profitera pour récupérer une capsule témoin vieille de 134 ans.

Des données historiques et de récents tests d’imagerie portent à conclure à la présence de la capsule, qui pourrait contenir une photo du président Abraham Lincoln après sa mort.

Deux poursuites ont toutefois été déposées devant la justice pour laisser la statue équestre de bronze en place. Comme plusieurs autres villes du sud des États-Unis, Richmond a entrepris l’été dernier de retirer des statues qui sont associées à l’injustice raciale et à la suprématie blanche.

Un article publié par un quotidien en 1887 indique que la capsule contient notamment un dollar en argent et des épinglettes de la Confédération. Toutefois, l’article ajoute qu’elle contient aussi «une photo de Lincoln dans son cercueil».

L’historien Harold Holzer, un spécialiste du président Lincoln, doute toutefois fortement qu’il s’agisse d’une véritable photo du président dans son cercueil. Il s’agit plutôt, selon lui, d’une lithographie du président Lincoln exposé en chapelle ardente ou d’un sketch réalisé par un artiste qui a vu la dépouille du président avant qu’elle ne soit enterrée.

Un historien local, Dale Brumfield, croit que la photo a été placée dans la capsule pour refléter le fait que Richmond a été la capitale des États confédérés pendant la guerre civile.

«Je pense que c’est un beau doigt d’honneur à Lincoln, à l’Union et à ce qu’elle représentait», a-t-il dit.

Un autre article révèle que le coffret de bronze contient une soixantaine d’objets, dont la photo du président Lincoln.

Dans quel état risque d’être le contenu après toutes ces années?

«Aucune idée», a admis Julie Langan, la directrice du département de Ressources historiques.

Même si la capsule n’a pas été endommagée par l’eau, a-t-elle dit, le papier de l’époque était très acide et donc très fragile. Si elle est récupérée, la capsule sera immédiatement transférée vers un laboratoire de l’État, où elle sera ouverte en présence d’experts.

L’État souhaite aussi la remplacer par une nouvelle capsule qui reflète la Virginie de 2021. Un site internet a été mis sur pied pour recueillir des suggestions.

La statue du général Lee, qui pèse environ 12 tonnes et fait 6,5 mètres de hauteur, repose sur un socle presque deux fois plus grand. Elle s’est retrouvée au coeur des manifestations raciales de l’été dernier, après la mort de George Floyd.

Les responsables de Richmond souhaitent faire disparaître la statue, son socle et quatre autres statues qui trônaient le long de la célèbre avenue Monument. On a demandé au Musée des Beaux-Arts de la Virginie de complètement repenser l’avenue, mais il s’agit d’un projet à très long terme qui n’a pas encore débuté.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.