La visite royale en mai aura coûté au moins un million de dollars aux contribuables

OTTAWA — Les contribuables canadiens ont dépensé au moins 1 million de dollars pour accueillir le roi Charles III, alors prince de Galles, lors de sa visite au Canada en mai dernier.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a fourni une ventilation des frais de près de 450 000 $ qu’elle a engagés pour la visite de trois jours de Charles et de son épouse Camilla, aujourd’hui reine consort, qui était alors duchesse de Cornouailles.

La GRC a dépensé environ 235 000 $ en voyages et environ 212 000 $ en heures supplémentaires.

La police fédérale précise toutefois qu’il pourrait y avoir des coûts supplémentaires, puisque les bilans actuels n’incluent pas les coûts réguliers des salaires, les régimes d’avantages sociaux ou les unités de soutien.

Cette facture ne constitue qu’une partie de ce que la visite a coûté aux contribuables canadiens, car d’autres ministères, comme le Patrimoine canadien, ont participé à l’accueil des membres de la famille royale lors de leurs visites à Terre-Neuve, à Ottawa et dans les Territoires du Nord-Ouest.

Le ministre du Patrimoine canadien, Pablo Rodriguez, a approuvé des dépenses de nourriture et de boisson d’une valeur de près de 18 700 $ pour les fonctionnaires du ministère et les membres du personnel du prince devenu roi qui se sont déplacés au Canada pour la visite, selon un document d’information qu’il a signé et qui a été transmis à La Presse Canadienne en vertu des lois sur l’accès à l’information.

«Il est d’usage que les frais d’accueil, y compris ceux du personnel de Clarence House, soient assumés par le pays hôte», peut-on lire dans le document, qui fait référence à la résidence londonienne du roi.

Le ministère de la Défense nationale affirme avoir également dépensé environ 568 000 $.

«Cela comprend les coûts de vol de l’Airbus Polaris et des services de soutien associés pour transporter les membres de la famille royale, ainsi que le personnel de la tournée royale identifié par Patrimoine canadien», a déclaré un porte-parole.

Le roi Charles est venu au Canada pour souligner le jubilé de platine de sa mère, la reine Élisabeth II, décédée en septembre après 70 ans de règne.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.