Des citoyens de Lac-Mégantic réclament toujours une voie de contournement

NANTES, Qc – Trois ans jour pour jour après la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic, qui a fait 47 morts, des citoyens regroupés au sein d’une coalition ont de nouveau réclamé, mercredi, l’aménagement d’une voie ferroviaire de contournement de leur ville.

Les membres de la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire se sont rassemblés tôt mercredi à la sortie de la municipalité de Nantes, près de la route 161, à l’endroit où le train de la Montreal, Maine Atlantic Railway (MMA) a été laissé sans surveillance dans la nuit du 6 juillet 2013. Il a ensuite dévalé la pente avant de dérailler et de prendre feu, ravageant le centre-ville de Lac-Mégantic.

Derrière les intervenants de la conférence de presse de mercredi était garé un train de marchandises sur une voie ferrée qui est encore en mauvais état, selon le porte-parole de la coalition, Robert Bellefleur.

Quelques autres membres de la coalition ont fait de courtes déclarations. Certains ont interpellé le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, afin qu’il annonce rapidement la construction d’une voie pour prouver qu’il a vraiment à coeur la sécurité de la population.

Robert Bellefleur a noté que le ministre Garneau avait affiché, en avril, une certaine ouverture à accélérer le processus de réalisation du contournement lors de sa visite à Lac-Mégantic, mais qu’il n’avait pris aucun engagement.

Dans un communiqué, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a affirmé mercredi que la sécurité ferroviaire demeurait l’une des principales priorités de son gouvernement. Il a ajouté qu’Ottawa s’assurerait que les événements tragiques de Lac-Mégantic ne se reproduisent jamais, mais il n’a rien dit concernant la voie de contournement.

La Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire a l’intention de tenir un rassemblement dimanche afin de promouvoir le projet de voie de contournement.