L’accusation contre la conjointe du tueur en Nouvelle-Écosse est abandonnée

HALIFAX — L’accusation criminelle qui pesait contre Lisa Banfield pour avoir fourni des munitions à l’auteur de la tuerie de masse qui a fait 22 morts en Nouvelle-Écosse en avril 2020 a été abandonnée.

La procureure de la Couronne Sarah Lane a affirmé au juge de la cour provinciale Theodore Tax que Mme Banfield a terminé son processus de justice réparatrice, ce qui justifiait le retrait du chef d’accusation porté contre elle.

Lisa Banfield, la conjointe de fait du tueur, avait été accusée en mars d’avoir illégalement fourni des munitions à Gabriel Wortman durant les semaines qui ont précédé la tuerie.

Mme Banfield, son frère, ainsi que le frère de Gabriel Wortman avaient été accusés d’avoir fourni au tireur des cartouches Remington de calibre 0,223 et cartouches Smith & Wesson de calibre 0,40.

Les policiers avaient toutefois indiqué que les trois accusés n’étaient pas au courant des plans du tueur avant les événements.

Le programme de justice réparatrice de la Nouvelle-Écosse permet aux personnes accusées de crimes de collaborer avec les victimes à des fins de guérison et de réparation, ce qui offre la chance aux accusés d’éviter d’avoir un casier judiciaire.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.