L’accusé de Fredericton regardait des vidéos de Daech et de décapitations

FREDERICTON — Le jury au procès pour meurtre de Matthew Raymond à Fredericton a appris mercredi qu’il y avait eu un changement radical dans le type de vidéos et d’images que l’accusé a regardées sur son ordinateur l’année précédant la fusillade.

Matthew Raymond est accusé de quatre meurtres au premier degré pour la mort des civils Donnie Robichaud et Bobbie Lee Wright et des policiers municipaux Robb Costello et Sara Burns en août 2018.

Alex Pate, un avocat de la défense, a parlé mercredi de ce qu’il a décrit comme des «centaines de milliers» de vidéos et d’images sur les disques durs de l’ordinateur de l’accusé.

Il a indiqué que les vidéos et images de 2015 et 2016 concernaient principalement des jeux vidéo, du vélo de montagne, des animaux et des membres de la famille.

Mais à partir de mars 2017, a-t-il dit, il a commencé à y avoir des vidéos traitant de Daech (le groupe armé État islamique), de décapitations ainsi que d’autres qui se plaignaient du premier ministre Justin Trudeau, de l’immigration et de la loi islamique.

La défense tente de prouver que Matthew Raymond devrait être déclaré non criminellement responsable des meurtres en raison d’un trouble mental.

Laisser un commentaire
Les plus populaires