L’adolescente «obsédée» par Columbine ne représenterait plus une menace

LITTLETON, Colo. — Le FBI a indiqué mercredi matin que les écoles de Denver n’étaient plus menacées par une adolescente de la Floride qui entretenait une obsession malsaine pour la fusillade de Columbine et qui aurait acheté cette semaine au Colorado un fusil et des munitions, à quelques jours du vingtième anniversaire de la tuerie dans cette école secondaire.

La police fédérale (FBI) a publié cette information sur Twitter sans fournir plus de détails sur Sol Pais, une élève de 18 ans de la Miami Beach High School qui était activement recherchée par les autorités. Quelques minutes plus tôt, mercredi, le FBI avait confirmé une «évolution» dans l’enquête.

Les écoles publiques de la région de Denver, au Colorado, avaient suspendu toutes leurs activités, mercredi, alors que le FBI était toujours à la recherche de cette jeune Floridienne qui aurait développé une «obsession» pour Columbine et aurait menacé de commettre des gestes violents dans la région.

Sol Pais aurait pris l’avion lundi soir pour le Colorado et acheté un fusil à pompe et des munitions, selon les autorités. Le FBI prévenait qu’elle était considérée comme «extrêmement dangereuse».

La tuerie de 1999 à l’école secondaire Columbine avait fait 13 morts.

Tous les cours et activités parascolaires d’environ un demi-million d’élèves ont été annulés mercredi par mesure de précaution. Le porte-parole du shérif, Mike Taplin, a expliqué que les menaces de la jeune femme ne visaient aucune école en particulier.

Les parents de l’adolescente l’avaient vue pour la dernière fois dimanche et ont signalé sa disparition aux autorités de la Floride lundi soir. Les policiers ont ensuite déclaré que Sol Pais avait été vue pour la dernière fois non loin de Columbine, en banlieue de Denver, vêtue d’un t-shirt noir, d’un pantalon de camouflage et de bottes noires.

En raison de la menace, Columbine et plus de 20 autres écoles en banlieue de Denver avaient fait l’objet de mesures de confinement mardi après-midi pendant près de trois heures, et certaines activités du soir ont été annulées ou se sont tenues à l’intérieur.

Le 20 avril 1999, deux adolescents armés avaient fait irruption à «Columbine High» et assassiné froidement 12 camarades de classe et un enseignant, avant de se suicider. Plusieurs survivants de cette fusillade ont aujourd’hui eux-mêmes des enfants d’âge scolaire touchés par la fermeture des écoles à Denver.

Le réalisateur Gus Van Sant avait tiré de cette tuerie un film, «Elephant», en 2003.

Les plus populaires