L’agence de surveillance de la police se met au travail à Terre-Neuve-et-Labrador

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — L’agence de surveillance de la police de Terre-Neuve-et-Labrador a commencé à mener ses propres enquêtes et publiera bientôt ses premiers rapports.

Michael King, le premier directeur de l’Équipe d’intervention en cas d’incident grave de Terre-Neuve-et-Labrador, a déclaré lundi qu’une équipe de trois enquêteurs avait récemment commencé à mener ses propres enquêtes, ajoutant qu’il examinerait et prendrait des décisions définitives sur chaque cas.

L’ancien avocat de la défense, qui a été nommé en septembre 2019, a déclaré que son agence avait fait appel à des enquêteurs de la GRC ou de la Royal Newfoundland Constabulary pour enquêter sur des cas.

M. King dit que l’agence gère désormais ses propres cas avec un budget annuel d’environ 500 000 $, avec la possibilité d’embaucher des enquêteurs externes si ses agents sont entièrement affectés.

L’agence, appelée SIRT-NL, est chargée d’enquêter sur les morts, les blessures graves, les infractions à caractère sexuel, la violence familiale ou toute question d’intérêt public importante impliquant des policiers de la province.

Il dit que l’agence publiera des rapports finaux sur les enquêtes dès que les premiers dossiers menés par ses propres enquêteurs seront terminés. L’un des premiers cas sur lesquels l’agence enquêtera de son propre chef concerne un agent de la GRC qui a tué par balle un citoyen à Grand-Sault-Windsor, le 11 juin.

«J’aime penser que je me suis fait une bonne réputation en représentant les défavorisés et les moins fortunés devant les tribunaux, jour après jour, défiant la police dans des affaires et représentant les gens contre le pouvoir de l’État», a déclaré en entrevue M. King, qui a travaillé comme avocat de la défense pendant 16 ans.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.