L’Alberta autorisera une augmentation de la production de pétrole en avril

EDMONTON — La première ministre Rachel Notley a annoncé que l’Alberta allégera encore les réductions obligatoires dans la production de pétrole en raison d’une baisse des stocks.

La province a indiqué qu’elle autoriserait une augmentation de la production de 25 000 barils par jour en avril.

Il s’agira de la deuxième augmentation depuis décembre, lorsque le gouvernement a ordonné que la production de pétrole brut et de bitume soit réduite de 325 000 barils par jour pour faire face à la faiblesse des prix.

La première augmentation a eu lieu le 30 janvier lorsque Mme Notley a annoncé que la province permettrait une production accrue de 75 000 barils par jour.

Le gouvernement affirme que les niveaux de stockage de pétrole ont tendance à diminuer et que la différence de prix entre le pétrole lourd en Alberta et le West Texas Intermediate aux États-Unis demeure étroite.

La province a également affirmé qu’un temps plus clément au printemps pourrait signifier qu’il faudra moins de diluant dans les oléoducs, ce qui facilitera la circulation du pétrole.

«Alors que nous luttons pour obtenir la pleine valeur des ressources appartenant à tous les Albertains, nous savons que notre plan fonctionne alors que nous continuons à réduire la quantité de pétrole stockée», a déclaré Mme Notley dans un communiqué.

«La décision de limiter temporairement la production a été appliquée de manière juste et équitable», a-t-elle ajouté.

Selon la première ministre, cette restriction de production à court terme n’est ni idéale ni durable.

Elle explique que c’est la raison pour laquelle la province prévoit de transporter davantage de pétrole par rail alors que l’Alberta se bat pour la solution à long terme consistant à construire des oléoducs vers de nouveaux marchés.

Les plus populaires