L’Alberta passe à l’étape deux de son plan de réouverture

EDMONTON — L’Alberta lève certaines restrictions liées à la COVID-19.

Le premier ministre Jason Kenney a annoncé que les activités de groupe de faible intensité, comme la pratique du Pilates, pourront reprendre dans les centres de conditionnement physique et que les bibliothèques pourront ouvrir à 15 % de leur capacité.

Toutefois, les magasins de détail, les hôtels et les centres communautaires devront attendre avant de profiter de mesures d’assouplissement.

Le premier ministre de l’Alberta a indiqué que les cas de COVID-19 ont chuté dans les foyers de soins de longue durée et que les hospitalisations ont également diminué. Il a toutefois précisé que les variants étaient une source d’inquiétude.

«Nous avons observé une légère augmentation du nombre quotidien de nouveaux cas de variants, ce qui est également inquiétant. C’est pourquoi nous devons procéder avec prudence tout en continuant d’avancer», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse lundi.

Certains experts médicaux, dont les membres de l’Edmonton Zone Medical Staff Association, ont mis en garde la province la semaine dernière contre l’assouplissement des mesures de santé publique.

Il s’agit de l’étape deux d’un plan en quatre étapes de réouverture de l’économie annoncé par Jason Kenney il y a un mois.

À l’étape un, les restaurants ont pu rouvrir leurs salles à manger, les gymnases ont été autorisés à reprendre l’entraînement physique individuel et certaines restrictions ont été levées sur les sports pour les jeunes.

Laisser un commentaire