L’Alberta propose un marché du cannabis mixte entre l’État et le privé

EDMONTON — Le gouvernement de l’Alberta projette de conserver le contrôle de la vente en ligne du cannabis, une fois légalisé, mais va laisser le privé occuper le marché de la vente au comptoir.

La ministre de la Justice Kathleen Ganley a déposé un projet de loi, jeudi, mais les détails sur le fonctionnement menant à la vente du cannabis n’ont pas encore été établis.

De nombreuses questions demeurent en suspens concernant la livraison du cannabis vendu en ligne et la possibilité que les détaillants de boissons alcoolisées puissent être autorisés à vendre du cannabis s’ils séparent leur boutique en deux sections indépendantes.

La province espère pouvoir répondre à ces questions et rendre sa décision en début d’année prochaine.

Le gouvernement fédéral a déjà annoncé son intention de rendre légale la consommation récréative de cannabis pour le 1er juillet 2018.

Ce sont les provinces qui auront la responsabilité de la vente et de la distribution du cannabis, tout en s’assurant de garder les routes, les écoles et les lieux de travail sécuritaires.