L’Alberta va partager son surplus d’équipements de protection personnelle

Le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a affirmé que sa province comptait sur suffisamment de masques, gants chirurgicaux, ainsi que de respirateurs pour combler ses besoins pendant la crise liée à la pandémie de la COVID-19 et qu’il souhaitait partager ses ressources avec les autres provinces.

M. Kenney a fait cette annonce samedi à partir d’un entrepôt des Services albertains de la santé, à Edmonton. Il a noté que cet entrepôt, ainsi que huit autres, étaient remplis d’équipements.

Il a indiqué que l’Ontario allait recevoir des masques, des gants et des respirateurs, le Québec recevra des masques et des gants et la Colombie-Britannique recevra des masques.

M. Kenney a mentionné que le nombre d’hospitalisations en Alberta était sous les projections des modèles à ce point-ci de la crise et il a attribué cette situation aux efforts des Albertains pour respecter les recommandations des autorités de la santé.

Il a aussi pointé vers une planification rapide de la gestion de la pandémie en Alberta pour expliquer ce surplus, ainsi que vers le pouvoir d’achat qui vient de l’administration centralisée du système de santé provincial.

Malgré quelques mésententes avec d’autres provinces concernant des projets d’oléoduc, M. Kenney a déclaré qu’il n’aurait pas eu la conscience tranquille s’il avait gardé le surplus d’équipements en réserve.

Les plus populaires