L’ambassadrice du Canada en Ukraine travaille hors site pour des raisons de sécurité

OTTAWA — Le premier ministre Justin Trudeau a hissé le drapeau au-dessus de l’ambassade du Canada à Kyiv en mai et a annoncé sa réouverture.

Près de trois mois plus tard, l’ambassadrice du Canada en Ukraine n’est pas de retour à son ancien bureau, mais travaille plutôt à un autre endroit à Kyiv avec son personnel pour des raisons de sécurité.

Les forces russes, qui ont envahi l’Ukraine fin février, ont lancé jeudi une attaque au missile sur la région de Kyiv pour la première fois depuis des semaines.

«Les problèmes de sécurité persistent et, par conséquent, l’ambassadeur et le personnel travaillent hors site à Kyiv pour assurer leur sécurité», a indiqué Jason Kung, porte-parole d’Affaires mondiales Canada.

Le rétablissement d’une présence diplomatique dans la capitale a permis au Canada de travailler en étroite collaboration avec l’Ukraine pour soutenir le pays contre l’invasion illégale de la Russie et résoudre des problèmes tels que l’insécurité alimentaire, ainsi que les enquêtes sur les crimes de guerre, a-t-il déclaré.

Les forces russes ont lancé jeudi une attaque de missile sur la région de Kyiv pour la première fois depuis des semaines.

La Russie a tiré six missiles depuis la mer Noire, touchant une unité militaire dans le village de Liutizh situé à la périphérie de la capitale, rapporte un haut responsable ukrainien, Oleksii Hromov.

L’attaque a détruit un bâtiment et en a endommagé deux autres, a-t-il dit, blessant 15 personnes, dont des civils.

En juin, des missiles russes ont touché un immeuble résidentiel de neuf étages et une garderie dans le centre de Kyiv, tuant une personne et en blessant six autres, selon des responsables ukrainiens.

M. Trudeau avait effectué une visite surprise en Ukraine en mai avec la vice-première ministre Chrystia Freeland, la ministre des Affaires étrangères Mélanie Joly et l’ambassadrice du Canada en Ukraine, Larisa Galadza, annonçant la réouverture de l’ambassade.

En hissant le drapeau canadien au-dessus du site de la rue Kostelna, il a déclaré que l’ambassadrice serait de retour à son poste dans quelques jours.

Or, les portes en fer de l’ambassade ont été fermées et cadenassées cette semaine avec une pancarte indiquant qu’elle a «suspendu ses opérations en raison de la situation sécuritaire».

En effet, Affaires mondiales Canada affirme que bien qu’Ottawa ait rétabli une présence diplomatique en Ukraine, le personnel diplomatique ne travaille pas à l’ambassade en raison de problèmes de sécurité.

Plus tôt ce mois-ci, le centre de demande de visa du Canada à Lviv a rouvert pour des rendez-vous afin d’aider les Ukrainiens à demander un visa pour le Canada.

Cependant, des services consulaires et d’immigration sont fournis depuis la Pologne et d’autres pays européens «jusqu’à nouvel ordre», a mentionné le porte-parole du ministère, Jason Kung.

«Nous continuons d’évaluer l’affectation de personnel à Kyiv», a-t-il dit, ajoutant que le Canada a hâte de rétablir progressivement la pleine présence et les services diplomatiques du Canada dès que possible.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.