L’AMC demande à Justin Trudeau de faire preuve de «leadership national» en santé

OTTAWA – L’Association médicale canadienne (AMC) demande au premier ministre Justin Trudeau de faire preuve d’un «leadership national» dans le domaine de la santé, en travaillant en collaboration avec ses homologues des provinces et des territoires afin de s’entendre sur un nouvel accord national.

Dans une lettre ouverte transmise à M. Trudeau mercredi, l’association rappelle que la lettre de mandat remise il y a plus d’un an à la ministre de la Santé Jane Philpott indiquait que cet accord devait être la grande priorité dans le domaine des soins de santé.

Les médecins déplorent de voir leurs patients et les membres de leur famille «souffrir à cause des lacunes du système» et rappellent que la population vieillit et que le Canada a besoin d’un accord national sur la santé axé avant tout sur les soins aux personnes âgées.

Ils présentent par ailleurs un plan directeur pour y parvenir, qui inclut un «montant supplémentaire au Transfert canadien en matière de santé, établi en fonction des facteurs démographiques», afin d’aider les provinces et les territoires à mieux répondre aux besoins des personnes âgées.

Ils souhaitent également une couverture des médicaments d’ordonnance onéreux; un soutien financier accru aux aidants familiaux par la conversion des crédits d’impôt non remboursables en crédits remboursables; un plan coordonné de soins à domicile permettant aux aînés en bonne santé de continuer à vivre chez eux tout en recevant du soutien; des investissements clés dans les infrastructures pour améliorer les soins de longue durée; et une stratégie nationale pour les soins palliatifs et les soins de fin de vie.

L’Association médicale canadienne représente plus de 85 000 médecins.