Le SPVM mène une opération antidrogue à trois endroits hors de son territoire

MONTRÉAL – Les policiers de Montréal mènent ce vendredi une vaste opération de démantèlement d’un réseau de production et de trafic de stupéfiants dans trois localités situées à l’extérieur de leur territoire.

Le déploiement, qui implique de nombreux corps policiers locaux, a cours à L’Assomption dans Lanaudière, à Brossard sur la Rive-Sud de Montréal et à Saint-Charles-sur-Richelieu en Montérégie.

Très peu de détails sont connus pour l’instant, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) indiquant que l’enquête est toujours en cours, mais il a été possible d’apprendre qu’à L’Assomption, un laboratoire clandestin de fabrication de drogues de synthèse a été démantelé vendredi matin.

Plusieurs des policiers ayant participé à l’opération étaient vêtus d’une tenue protectrice.

L’opération s’est déroulée dans un entrepôt du quartier industriel de L’Assomption.

Le quotidien La Presse a par ailleurs constaté que le même genre d’opération de démantèlement apparent d’un laboratoire clandestin était en cours dans un entrepôt agricole de Saint-Charles-sur-Richelieu.

Aucun autre détail n’a été dévoilé pour l’instant.

Jeudi, le SPVM était également à l’oeuvre auprès de la Police provinciale de l’Ontario qui a réalisé une frappe majeure dans la région de Belleville en vue de démanteler un réseau de trafiquants de stupéfiants ayant des ramifications à Montréal, Toronto et aux États-Unis. Un Montréalais de 38 ans était au nombre des 18 suspects appréhendés.

Le corps policier montréalais refuse de confirmer pour l’instant si les deux opérations sont reliées.

L’opération ontarienne a permis, jeudi, la saisie d’importantes quantités de fentanyl, de cocaïne, de méthamphetamine, de marijuana, plusieurs armes à feu, de l’argent liquide et des objets aux couleurs des Hells Angels, entre autres.