L’ancien astronaute Mark Kelly prête serment au Sénat

WASHINGTON — Le démocrate de l’Arizona et ancien astronaute Mark Kelly a prêté serment au Sénat, mercredi, raccourcissant la majorité républicaine à la chambre.

M. Kelly, âgé de 56 ans, a défait lors de l’élection du mois dernier la sénatrice républicaine Martha McSally, qui fait partie des trois sénateurs sortants qui ont perdu leur poste lors du scrutin. Avec l’assermentation de M. Kelly, les républicains ont 52 sièges, contre 48 pour les démocrates.

Mais son arrivée aura peu d’impact sur le contrôle du chef de la majorité Mitch McConnell sur la chambre pour le dernier mois de cette session du Congrès. Mais cela prépare le terrain pour deux élections décisives, le 5 janvier, en Géorgie. 

Si les démocrates remportent les deux élections, ils prendront le contrôle du Sénat, car la vice-présidente désignée Kamala Harris brisera l’égalité advenant des votes à 50 contre 50.

M. Kelly a été assermenté par le vice-président Mike Pence. Les deux hommes portaient des masques et se sont cogné les coudes en guise de félicitations lorsque l’assermentation a été terminée. La femme de M. Kelly, l’ancienne représentante Gabby Giffords, et son frère jumeau, l’astronaute à la retraite Scott Kelly, étaient présents à la cérémonie.

L’arrivée de M. Kelly au Sénat est un moment marquant pour l’Arizona, qui également voté pour le président démocrate désigné, Joe Biden le mois dernier et qui aura deux sénateurs démocrates pour la première fois depuis janvier 1953. C’est à ce moment-là que le sénateur républicain Barry Goldwater est entré en fonction, à peine dix ans avant qu’il ne devienne le candidat malheureux du parti à l’élection présidentielle de 1964.

La sénatrice démocrate Kyrsten Sinema représente aussi l’Arizona.

Mme McSally avait été nommée à son poste en 2019 pour remplacer le défunt sénateur John McCain. Sa nomination était effective jusqu’à ce que l’élection spéciale ne soit officiellement certifiée, ce qui est arrivé cette semaine. Cela a permis à M. Kelly de prendre son poste pour effectuer le mandat de six ans de M. McCain, ce qui signifie qu’il devra se représenter aux élections de 2022.

Lors de sa campagne, M. Kelly s’est présenté comme un centriste concentré sur la résolution de problèmes. Sa mince victoire de 2 points de pourcentage contre Mme McSally suggère qu’il fera partie de l’aile modérée de son parti.

Mark Kelly, issu d’une famille de policiers, est un astronaute à la retraite qui a effectué quatre missions spatiales et il a notamment passé du temps à bord de la Station spatiale internationale. Il était également un pilote des Marines qui a effectué des missions de combat lors de l’opération Desert Storm au début des années 1990.

La femme de M. Kelly, Gabby Giffords, a été gravement blessée lors d’une fusillade en 2011 qui a tué six personnes et blessé 12 autres. Mme Gifford et son mari ont tenté sans succès de faire pression sur le Congrès pour resserrer le contrôle des armes à feu.

Mark Kelly est le quatrième astronaute à être élu au Congrès. John Glenn était un sénateur démocrate de l’Ohio et Harrison Schmitt était un sénateur républicain du Nouveau-Mexique. Le républicain Jack Swigert a été élu à la Chambre du Colorado, mais est décédé d’un cancer avant d’entrer en fonction.

Laisser un commentaire