L’ancien dirigeant japonais Abe est honoré lors de funérailles d’État controversées

TOKYO — L’ancien dirigeant du Japon, Shinzo Abe, a été honoré par des funérailles d’État, à la fois rares et conflictuelles, faites de présentations militaires comme des soldats portant ses cendres dans une urne apportée par sa veuve et louant ses neuf ans de mandat de premier ministre, mardi. 

Le premier ministre Fumio Kishida a déclaré que la cérémonie financée par l’État était un honneur mérité pour le plus ancien dirigeant politique moderne du Japon, mais elle a profondément divisé l’opinion publique. 

L’événement a été suivi par la vice-présidente américaine Kamala Harris, le prince héritier du Japon Akishino et d’autres dignitaires étrangers et japonais, dont le ministre canadien de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie François-Philippe Champagne. 

M. Kishida a fait l’éloge de M. Abe comme ayant une vision claire de la croissance économique et du développement et promouvant le concept d’un «Indo-Pacifique libre et ouvert» comme un contre-pouvoir à la montée de la Chine.

M. Abe a été incinéré en juillet après des funérailles privées dans un temple de Tokyo quelques jours après avoir été assassiné alors qu’il prononçait un discours de campagne dans une rue de Nara, une ville de l’ouest du Japon.

Tokyo était sous sécurité maximale lors des funérailles nationales, en particulier près de la salle Budokan.

Lors d’une marche de protestation pacifique au centre-ville, des centaines de personnes ont marché vers la salle, certaines frappant des tambours et beaucoup criant ou tenant des banderoles et des pancartes indiquant leur opposition.

Les principaux partis d’opposition politique du Japon ont boycotté les funérailles, ce qui rappellerait comment les gouvernements impérialistes d’avant-guerre utilisaient les funérailles d’État pour attiser le nationalisme.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.