L’ARC a émis certains feuillets fiscaux erronés en ce qui a trait à la PCU remboursée

OTTAWA — L’Agence du revenu du Canada (ARC) a prévenu mardi que certains contribuables qui ont remboursé des prestations d’aide liées à la COVID-19 en 2020 avaient reçu des feuillets fiscaux incorrects. 

Selon le site web de l’ARC, les personnes qui ont remboursé leurs prestations canadiennes d’urgence (PCU) avant le 31 décembre 2020 ne devraient pas avoir à payer d’impôt sur les montants remboursés dans leur déclaration de revenus de 2020. 

Mais l’ARC a indiqué avoir eu connaissance de certains feuillets fiscaux qui énumèrent à tort des parties des prestations remboursées comme des revenus imposables. 

Selon l’agence, une erreur rare fait en sorte que les remboursements ont été crédités sur l’acompte provisionnel du premier trimestre de certains contribuables, plutôt que sur leur compte de prestations d’urgence. 

Les contribuables touchés par cette erreur devraient appeler le 1-800-959-8281 pour corriger les feuillets d’impôt incorrects, a précisé l’ARC. 

Le site web de l’agence indique que les montants de PCU remboursés doivent être soustraits du montant des prestations inscrit sur les feuillets T4A, qui sont délivrés jusqu’au 10 mars. 

L’ARC assure être proactive et dit qu’elle transfère les paiements aux bons comptes, et que des feuillets fiscaux modifiés seront délivrés. 

«Ces remboursements peuvent être crédités correctement et facilement sur le bon compte», a affirmé un porte-parole de l’ARC dans une déclaration. 

Laisser un commentaire