L’archipel de Fidji se prépare au cyclone Yasa et impose un couvre-feu

SUVA, Fidji — Fidji a imposé jeudi un couvre-feu national et demandé aux résidants des régions côtières de se déplacer vers les hauteurs alors que l’archipel se prépare à l’arrivée d’une puissante tempête.

Le cyclone Yasa devait frapper les deux plus grandes îles de l’archipel, Viti Levu et Vanua Levu, plus tard jeudi ou tôt vendredi.

Les dirigeants ont décrété un couvre-feu nocturne et déclaré un état de catastrophe naturelle. Les responsables ont mis en garde contre des vagues de 16 mètres, des vents soutenus de 250 kilomètres/heure et des rafales de 350 kilomètres/heure.

On rapportait plusieurs pannes de courant dans la capitale, Suva.

Le propriétaire du Samabula Cake Shop, Michael Cheer, empilait des gâteaux dans sa voiture pour les ramener chez lui et les placer dans un congélateur.

«Ça va être très difficile, a-t-il dit. Il n’y a plus d’électricité et je pourrais perdre jusqu’à 100 gâteaux.»

Plusieurs se souviennent du cyclone Winston, qui a fait plus de 40 morts en 2016.

Stephanie Brown et sa famille s’affairaient à barricader leur résidence en prévision du cyclone, mais ils assurent que c’est une précaution qu’ils prennent souvent.

«C’est comme d’habitude, mais on ne sait jamais, a dit Mme Brown. La tempête pourrait changer de direction et nous frapper comme Winston.»

Akshay Kumar, le copropriétaire du Grillenium Authentic Food House, se souvient très bien des dégâts causés par Winston et s’attend à une autre puissante tempête.

«Ça va toucher très durement les gens de l’industrie alimentaire, a-t-il dit. Les gens ne se promènent pas. Ils se préparent pour la tempête.»

Situé environ à mi-chemin entre la Nouvelle-Zélande et Hawaï, l’archipel de Fidji compte approximativement 930 000 habitants.

– Par Aileen Torres-Bennett et Nick Perry, The Associated Press

Laisser un commentaire