L’Arizona confirme la victoire de Joe Biden

TEMPE, Ariz. — Les responsables électoraux de l’Arizona ont confirmé lundi la courte victoire de Joe Biden face au président Donald Trump.

La secrétaire d’État démocrate Katie Hobbs et le gouverneur républicain Doug Ducey ont défendu l’intégrité du vote dans leur État, au moment où les avocats de M. Trump — dont Rudy Giuliani — rencontraient neuf législateurs républicains pour leur faire valoir (sans preuve) que l’élection a été frauduleuse.

M. Ducey a affirmé que «le système est robuste». Il n’a pas répondu aux allégations d’irrégularités du président Trump, se contentant de dire qu’une combinaison de vote en personne et de vote par correspondance a permis à l’élection d’être un succès en période de pandémie.

M. Biden l’a emporté avec une avance de seulement 0,3 % des quelque 3,4 millions de voix exprimées, soit une majorité d’un peu moins de 10 500 votes. Il est le deuxième démocrate en 70 ans à rafler l’Arizona et ses 11 grands électeurs.

Un juge de Phoenix doit entendre jeudi la poursuite intentée par la présidente du Parti républicain de l’Arizona, Kelli Ward, qui cherche à faire annuler la victoire de M. Biden dans cet État. Mme Ward conteste essentiellement la validité de certaines signatures sur des bulletins par correspondance.

La confirmation du résultat en Arizona permettra aussi au démocrate Mark Kelly d’entrer au Sénat des États-Unis.

M. Kelly a remporté une élection spéciale rendue nécessaire par le décès du sénateur John McCain. Il doit être assermenté mercredi à Washington.

Laisser un commentaire