L’Assemblée nationale se prononce en faveur de l’allaitement dans les lieux publics

QUÉBEC — Pour une femme, allaiter son bébé en public n’est toujours pas un geste banal au Québec. Cela demeure un droit à revendiquer.

C’est ce qu’ont rappelé mardi les élus de l’Assemblée nationale en jugeant nécessaire d’adopter à l’unanimité une motion stipulant que les mères avaient parfaitement le droit d’allaiter leur enfant dans les lieux publics.

Présentée par la députée solidaire Manon Massé, la motion condamne « toute entrave à ce droit ».

Les parlementaires ont profité de l’occasion pour encourager toutes «les mères qui le souhaitent à allaiter dans les espaces publics».

Cette motion fait suite à un incident survenu récemment au centre commercial Eaton, au centre-ville de Montréal, alors qu’une agente de sécurité a expulsé des lieux une femme en train d’allaiter son bébé.

Contrariée, la dame, Isabelle Côté, avait par la suite déposé une plainte à la Commission des droits de la personne.

Une manifestation mobilisant une centaine de femmes avait été organisée dimanche dernier devant le centre commercial pour dénoncer l’incident et normaliser l’allaitement dans les lieux publics.