L’audience de Peter Nygard à Montréal est repoussée en raison de la panne chez Rogers

MONTRÉAL — L’affaire d’agression sexuelle et de séquestration du magnat de la mode canadien Peter Nygard à Montréal est repoussée d’une semaine en raison de la panne informatique qui touche Rogers Communications, vendredi matin.

Le procureur Jérôme Laflamme a affirmé qu’en raison de l’interruption de service, il est impossible pour M. Nygard, qui est détenu dans une prison de Toronto, de comparaître par visioconférence lors d’une audience prévue au palais de justice de Montréal. 

Me Laflamme a expliqué que le dossier devrait revenir devant la cour la semaine prochaine, mais que la date exacte n’a pas encore été fixée.

À Montréal, Peter Nygard fait face à un chef d’agression sexuelle et à un chef de séquestration.

L’homme de 80 ans est aussi accusé de six chefs d’agression sexuelle et de trois chefs de séquestration à Toronto.

Les autorités américaines ont également demandé à ce qu’il soit extradé au sud de la frontière afin de répondre à d’autres accusations reliées à des actes sexuels.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.