L’audience sur l’aptitude de Matthew Raymond à subir un procès est reportée

FREDERICTON — L’audience devant jury visant à déterminer si Matthew Raymond, accusé de quatre meurtres au premier degré, est apte à subir son procès a été reportée en raison des mesures préventives entourant la propagation de la COVID-19.

Matthew Raymond est accusé d’avoir abattu deux policiers et deux civils, le 10 août 2018, à Fredericton. Donnie Robichaud et Bobbie Lee Wright ont été tués alors qu’ils déposaient leurs bagages dans leur voiture, dans le stationnement de leur immeuble à logement.

Puis, les agents Robb Costello et Sara Burns ont été abattus à leur tour en arrivant sur les lieux de la fusillade.

Cette annonce survient dans la foulée de la décision prise jeudi, par la juge en chef de la Cour du Banc de la Reine du Nouveau-Brunswick Tracey DeWare de suspendre tous les procès devant jury pour une durée de deux mois.

Le juge Fred Ferguson a déclaré qu’il n’aurait pas été correct de forcer les 160 candidats jurés à se présenter au tribunal lundi.

«Il aurait été imprudent de rassembler tous ces gens de la communauté dans les corridors de l’immeuble pendant toute une journée d’enregistrement et de sélection des jurés», a-t-il reconnu.

«Le facteur le plus important c’est qu’aucune de ces personnes n’aurait été présente de son propre gré. Elles auraient toutes été ici en raison d’un ordre de la cour qui les oblige à être ici», a ajouté le magistrat.

En octobre dernier, un jury a déclaré l’accusé inapte à subir un procès, mais depuis les psychiatres ont estimé qu’il avait bien réagi à la médication et qu’il serait en mesure d’être jugé. C’est ce qui a poussé le tribunal à ordonner une nouvelle audience d’aptitude.