Trois hommes arrêtés concernant une femme qui aurait été battue et séquestrée

SAINTE-ADÈLE, Qc – Les trois hommes, arrêtés dans les Laurentides concernant une femme qui aurait été enlevée, battue et séquestrée avec son bébé âgé de trois mois, ont comparu, mardi, au palais de justice de Saint-Jérôme.

Il semble que la femme de 22 ans se soit réfugiée lundi après-midi chez un voisin de la maison où elle avait été emmenée, à Sainte-Adèle, profitant de l’inattention d’un des trois suspects.

Mohammed Ibrahim Benmokrale, 22 ans, était recherché depuis quelque temps par la police pour une affaire de proxénétisme.

Il fait maintenant face à une vingtaine de chefs d’accusation en lien avec les événements survenus à Sainte-Adèle, dont séquestration, menaces, voies de faits et agression sexuelle. Il demeure détenu.

Les deux autres hommes arrêtés seraient des complices mais leur rôle dans cette affaire n’a pas encore été éclairci.

Gino Saint-Pierre, 48 ans, demeure lui aussi détenu. Il fait face à trois chefs d’accusation, dont séquestration et menaces.

Le troisième suspect, Gilles Dostaler, 61 ans, a été libéré. Il fait face à deux chefs d’accusation de séquestration pour cette affaire.

Quant au petit enfant, la Sûreté du Québec avance qu’il n’a pas été blessé.